Nouveau : Bientôt des consultations par Logo skype

La passation d’un bilan psychologique

Le bilan psychologique consiste en une évaluation sur le fonctionnement intellectuel et/ou affectif d’une personne ou d’un enfant, à un moment donné.

Il permet de repérer les modalités de fonctionnement d’un individu afin de cerner ses potentialités, ses points forts, ses capacités mais aussi ses difficultés, ses problématiques.

Au sein de mon Cabinet de Psychologie situé sur Toulouse, je propose des bilans psychologiques pour les enfants et adolescents (de 4 à 18 ans).

Un bilan psychologique complet comporte plusieurs étapes essentielles :

Un bilan psychologique nécessite donc entre 4 et 5  rendez-vous, suivis d’une séance d’analyse par le psychologue.

Lors de la restitution des résultats du bilan psychologique, un écrit vous sera remis retraçant l’analyse les conclusions des différents tests réalisés par votre enfant.

Les différentes étapes de l’évaluation psychologique

L’entretien d’anamnèse

Cet entretien permet de cerner les raisons de la demande du bilan psychologique et ses objectifs. Il permet de recueillir vos observations concernant les difficultés de votre enfant ou de votre adolescent.

Cet entretien a également pour objectif d’identifier l’histoire personnelle et le développement de votre enfant ou adolescent. Je vous questionnerai ainsi sur la manière dont votre enfant a grandit, sur son parcours de soins ou de prise en charge, sur les évènements de vie qu’il a traversé, etc. Tous ces éléments sont nécessaire pour analyser au mieux les résultats du bilan psychologique (par exemple : le retard dans le repérage visuel chez un enfant ayant eu des problèmes de vue, les angoisses observées chez un enfant ayant récemment connu un drame familial, etc.).

L’épreuve d’évaluation intellectuelle

Pour évaluer les capacités intellectuelles de votre enfant ou de votre adolescent, j’utilise le test WISC- IV.

Ce test permet d’appréhender le fonctionnement intellectuel à travers quatre domaines : les aptitudes verbales et sociales, les capacités de mémorisation, le raisonnement abstrait et les capacités de coordination visuelle et motrice.

Les résultats du WISC-IV permettent de comparer l’enfant à la moyenne des enfants de son âge et ainsi d’observer un retard ou une avance dans chacun des différents domaines.

La passation d’un bilan intellectuel (WISC IV) est conseillée pour :

  • Faire le point sur le fonctionnement intellectuel d’un enfant suite à des inquiétudes ou afin d’affiner une évaluation pluridisciplinaire.
  • Identifier les points forts et points faibles d’un enfant ou d’un adolescent.
  • Rechercher la source de certaines difficultés scolaires pour proposer une aide adaptée.
  • Établir un diagnostic.
  • Demander une orientation scolaire.
  • Etc.

Il très important de rappeler qu’un score intellectuel (QI) n’est pas strictement prédictif de l’avenir de votre enfant. Les résultats obtenus nous renseignent en effet sur le fonctionnement intellectuel à un moment donné et ceux-ci sont valables que pour une durée de un an et demi à deux ans.

L’évaluation permet d’identifier les facilités et difficultés de votre enfant. En fonction des conclusions et si nécessaire, une aide adaptée peut être proposée (par exemple : orthophonie, orientation scolaire, suivi psychologique). L’évaluation intellectuelle permet donc d’identifier les ressources propres à votre enfant ou à votre adolescent et de s’appuyer sur celles-ci pour favoriser son évolution.

L’épreuve d’évaluation de la personnalité (ou épreuve projective)

L’évaluation de la personnalité d’un enfant ou d’un adolescent consiste à appréhender son fonctionnement affectif et la construction de sa personnalité.

Les éléments identifiés au cours d’un bilan de personnalité sont : le rapport de votre enfant au monde qui l’entoure, son rapport aux relations sociales, son repérage dans la sphère familiale, la construction de son identité de genre, ses problématiques particulières (angoisse, craintes, défenses), etc.

L’évaluation de la personnalité peut être conseillée pour :

  • Obtenir des indications permettant d’expliquer les résultats de l’épreuve intellectuelle (par exemple : l’épreuve projective permet de mettre en lumière une angoisse massive chez un enfant qui l’empêcherait de répondre à des tâches scolaires).
  • Identifier la modalité de prise en charge thérapeutique la plus adaptée à un enfant en fonction de sa maturité et de ses ressources (par exemple : entretien seul ou parent/enfant, choix des médiations, etc.).
  • Cerner l’origine de certains comportements de votre enfant : angoisses, peurs, inhibitions, etc.

Ainsi, l’articulation des résultats entre l’épreuve intellectuelle et l’épreuve projective est indispensable pour analyser les différents axes de développement de votre enfant ou de votre adolescent et proposer si nécessaire la prise en charge la plus adaptée à ses difficultés.